Conseils pour démolir une cloison

Conseils pour démolir une cloison

Démolir une cloison soi-même ne doit pas se faire à la légère. Vous devez veiller à la structure d’un mur porteur ou éviter de ravager des câbles ou des conduits de canalisations.

Même si elle sert à séparer 2 pièces, la cloison n’est pas forcément un mur. Toutefois, elle le devient partiellement avec le temps. Si comme moi, vous souhaitez gagner de l’espace pour agrandir le salon ou pour apporter un peu d’éclairage naturel à votre intérieur, je vous révèle des techniques pratiques pour mener à bien vos projets.

Démolir sa cloison sans l’aide d’un pro : prendre des précautions pour sa maison

Avant de passer aux travaux de rénovation, je vous conseille de poser des étais entre votre plancher et votre plafond. Cette solution permet de protéger la structure et la solidité de votre habitation.

Comme je l’ai mentionné plus haut, vous devez vérifier si la cloison que vous souhaitez abattre ne s’agirait pas d’un mur porteur. Pour les différencier, il suffit de tapoter sur la surface de structure. Si elle sonne creuse, c’est sûrement une cloison. Par ailleurs, vous devez bien scruter l’épaisseur de la structure. Normalement, la cloison est beaucoup plus fine.

Bien s’équiper et se protéger

Pour démolir une cloison, vous aurez besoin d’un tournevis, d’un marteau, d’un burin et, si nécessaire, d’une tronçonneuse à disque. Aussi, veillez à recouvrir votre plancher d’une bâche ou d’un revêtement épais.

Vous devez également prendre des précautions d’usage. N’oubliez pas de vous protéger en portant des gants, un casque, des chaussures adaptées et des lunettes de protection. Aussi, avant de réaliser les travaux, rappelez-vous qu’il faut couper l’eau et l’électricité.

Comment abattre une cloison en panneaux de plâtre ?

Démolir une cloison en panneaux de plâtre nécessite moins de force que les autres types de plâtre. Vous devez tout simplement localiser les rails qui servent d’appui aux panneaux. Puis, il vous suffit de les dévisser et de les extraire.

Démolir une cloison sans dévissage

Si le montage de votre cloison a été effectué à partir de briques, de parpaings ou de carreaux de plâtre, vous aurez besoin d’utiliser un équipement spécifique pour la démolir. Prenez votre tronçonneuse à disque ou votre burin et découpez la cloison sur une zone la plus proche du plafond. Je vous conseille de partir du haut de la cloison pour faciliter votre travail.

Et s’il fallait abattre un mur porteur…

Si vous devez passer par cette étape, préparez-vous, car la tâche sera beaucoup plus compliquée. Dans le cas où vous vivez en copropriété, je vous conseille d’en parler aux propriétaires s’ils veulent bien vous autoriser à entamer vos travaux de rénovation.

Démolir une cloison ne requiert pas beaucoup d’outils spécifiques ni d’efforts importants. Pour un mur porteur, vous devez être le plus méticuleux possible. Vous devez soigneusement découper et étayer la structure à détruire. À ce sujet, l’installation d’un IPN ou de poutres de soutien s’avère une excellente alternative pour stabiliser la structure de votre logement. Si vous ne prenez pas ces précautions, sachez que la démolition peut engendrer des dégâts structurels au niveau de l’immeuble et chez vos voisins.

Laisser un commentaire