Conseils pour changer un vieux carrelage facilement (sans l’aide d’un pro)

Conseils pour changer un vieux carrelage facilement (sans l’aide d’un pro)

Changer son vieux carrelage soi-même, c’est chose possible. Néanmoins, la tâche promet d’être complexe, fatigante et longue. Il faut se munir de beaucoup de patience si l’on désire apporter un peu de changement dans son intérieur.

Troquer son ancien revêtement par un nouveau s’avère une excellente initiative pour offrir à son espace une seconde jeunesse. Le fait de remplacer votre carrelage requiert, cependant, son retrait pour obtenir des finitions planes et uniformes. Récemment, je me suis lancée dans ce défi accessible à tous. Il m’a fallu 2 semaines pour terminer l’opération qui consistait à rénover le sol de ma petite salle de bain de 10 m². Aussi, la pratique m’a appris qu’il fallait bien s’équiper et disposer largement de temps pour réaliser le projet. Néanmoins, prendre en main le chantier soi-même permet de faire de véritables économies. Je vous dévoile dans cet article les méthodes que j’ai employées pour mener à bien les travaux.

Changer son carrelage : les équipements à avoir en sa possession

Lorsque j’ai demandé à un professionnel de changer le carrelage de ma cuisine, les travaux de pose m’ont coûté 70 euros/m², sans compter les dépenses pour l’achat des nouveaux modèles. Une somme non négligeable pour l’économe que je suis. Alors pour l’aménagement de ma salle de bain, j’ai décidé de le réaliser moi-même. Voici la liste des outils qu’il faut avoir pour le décollage et le cassage des anciens carreaux. Vous aurez notamment besoin de :

–          Un masque et des gants de protection : utiles contre les poussières et les éléments tranchants.

–          Un marteau : pour casser les carreaux persistants

–          Un grattoir à carrelage ou une meuleuse à disque de diamant : pour arracher les matériaux

–          Une perceuse : pour fragiliser les carreaux

–          Un ciseau à brique : employé pour décoller le carrelage

–          Un burin : pour uniformiser le sol support

–          Une massette : pour agrandir les trous percés sur les carreaux

Extraire le premier carreau

La première étape pour changer son carrelage consiste à enlever un carreau faiblement collé. Prenez votre marteau et tapotez la surface de quelques carreaux pour repérer un qui émet un son creux. Sur ce carreau, le décollage se fera facilement, car il n’adhère presque plus le sol support.

Équipez-vous ensuite de votre grattoir à carrelage ou de votre meuleuse à disque de diamant pour percer et fragiliser les carreaux. Des trous vont se former, ce qui va rendre les matériaux cassants. Vous pouvez prendre la massette pour étirer les trous et obtenir un bel appui pour le ciseau à brique. Puis passez au décollage des fragments de carreaux.

Débarrasser le sol support des débris de matériaux et de colle

Une fois que tous les carreaux sont enlevés, vous devez uniformiser le sol support et le remettre en état pour bien accueillir les nouveaux revêtements. Prenez votre burin pour nettoyer les fragments persistants et les résidus de colle sèche. Il faut que votre plancher soit propre, lisse et régulier. Dans le cas contraire, votre revêtement tout neuf peut ne pas durer dans le temps ou présenter des irrégularités.

Appliquer un nouveau carrelage par-dessus l’ancien revêtement

Ce procédé pour changer son carrelage s’avère moins contraignant, mais fait perdre en surface habitable. Cette solution m’a permis d’obtenir un sol neuf pour mon salon sans avoir à enlever mes anciens carreaux. Je vous conseille d’opter pour des modèles extra fins et légers « prêts à poser ». Pour leur installation, les matériaux nécessitent un double encollage qui garantit une meilleure adhésion. 

Laisser un commentaire